Vos résultats de recherche

Abattre une cloison dans le cadre d’un projet immobilier : les erreurs à éviter

Posté par Fabien Alexandre sur 23 décembre 2022
0

Vous souhaitez avoir une pièce plus grande dans votre maison ou appartement ? L’abattage de cloisons reste la seule option qui s’offre à vous. Avant de procéder à la démolition de votre mur, il convient de connaître certaines erreurs qui ont causé des problèmes chez certains propriétaires. Pour cela, CSA ORI, votre agence immobilière à Paris 16 vous liste les erreurs à ne surtout pas commettre lorsque l’on veut abattre une cloison.

Abattre n’importe quel type de mur

Lorsque l’on parle de destruction de cloison, l’erreur la plus fréquente et la plus préjudiciable est celle de vouloir abattre n’importe quel type de mur. Cette faute peut vous amener à démolir un mur porteur. En plus d’être complexe, la destruction d’un mur porteur est très risquée. En effet, ce type de mur tient un rôle important dans la solidité de votre maison ou de votre immeuble. Le démolir pourrait entraîner l’effondrement du bien.

Avant de procéder à la démolition, vous devez alors vérifier la nature de la cloison. Cependant, il est difficile de distinguer à l’œil nu un mur porteur d’un autre. Sachez qu’un mur porteur ne peut pas toujours être plus épais que les autres types de murs. Se baser sur les épaisseurs n’est donc pas une bonne façon d’identifier la nature de chaque cloison.

Pour identifier le type de votre cloison, le plus simple est de se référer au plan de construction du logement. Réalisé par un architecte, celui-ci indique généralement les murs porteurs du bâtiment.

Si jamais vous ne disposez pas des plans du bien, vous avez la possibilité d’examiner le mur en le frappant avec votre poing. Si le mur sonne creux, c’est sûrement qu’il est constitué de plâtre. C’est donc un mur non porteur.

Si vous avez des doutes sur la nature du mur que vous souhaitez abattre, nous vous recommandons de solliciter l’aide d’un professionnel du bâtiment ou d’un architecte. Ces techniciens sont les mieux placés pour vous aider à identifier les murs porteurs par rapport aux poutres et aux fondations.

Ne pas sonder les murs

Dans la plupart des logements, les câbles et les canalisations passent dans les murs. Vous pouvez donc faire une erreur importante si vous ne sondez pas le mur avant sa démolition.

Pour réaliser facilement ce sondage, utilisez un détecteur de métaux ou un autre type d’appareil destiné à cette tâche. Ensuite, tracez le parcours des câbles ou des canalisations pour ne pas les heurter pendant la dépose.

En cas de présence de câbles ou de canalisation dans la cloison que vous allez abattre, voici les règles à suivre avant de procéder à la destruction :

  • coupez le courant en amont de l’intervention et veillez à ne pas détruire les câbles ;
  • en cas de présence d’une canalisation, vous devez couper l’arrivée de l’eau et vider le circuit avant de procéder à l’abattage ;
  • en cas de tuyau de gaz, faites appel à un plombier chauffagiste. Ce dernier pourra faire de façon sécuritaire la dérivation.

Ignorer les règles en vigueur en cas de copropriété

Plusieurs propriétaires pensent qu’ils n’ont pas besoin de vérifier les règles de la copropriété pour abattre une cloison dans leur logement. Ils pensent qu’ils sont complètement libres des travaux d’aménagement dans leur maison ou appartement, car ils sont les propriétaires. Cependant, cela n’est pas tout à fait vrai.

Dans la vie en copropriété, la réalisation de travaux ne doit pas avoir d’impact sur les parties communes. Les travaux réalisés par les propriétaires ne doivent pas non plus porter atteinte à l’aspect extérieur ou à la sécurité du bâtiment.

Avant d’abattre une cloison dans votre maison ou appartement, vous devez généralement vérifier la faisabilité de votre projet avec le syndic. Vous pouvez, la plupart du temps, faire cette vérification sans autorisation préalable. Dans d’autres cas, vous devez obligatoirement avoir l’autorisation de vos copropriétaires pour pouvoir réaliser l’aménagement. L’approbation des copropriétaires est souvent nécessaire quand vos travaux concernent les parties extérieures. C’est le cas, entre autres, lorsque vous souhaitez :

  • faire communiquer deux appartements ;
  • agrandir une baie ;
  • poser un escalier entre deux appartements ;

Vous souhaitez abattre une cloison dans le cadre d’une mise en location à Paris 16 ?

Vous souhaitez détruire une cloison dans votre maison ou appartement pour que votre bien attire plus de locataires ? Plusieurs propriétaires ont la même opinion que vous. Ils pensent que leur bien ne comporte pas des pièces assez grandes pour séduire de nouveaux locataires.

Et si vous n’avez pas besoin de modifier l’aménagement de votre logement pour trouver un bon locataire à Paris 16 ? Peut-être que vous n’arrivez pas à louer votre maison ou votre appartement juste par faute de bonne stratégie ? Dans ce cas, lisez notre article listant nos meilleurs conseils pour mettre efficacement en location votre bien immobilier à Paris 16.

Découvrez d’autres articles intéressants sur le blog de Barraine Immobilier !

CSA ORI –

Comparer les annonces